Bilan de mi-saison des Caps

Aller en bas

Bilan de mi-saison des Caps

Message  Ronald Reagan le Lun 5 Mar - 9:33

On aime bien les bilans de mi-saison faits par nos collègues alors procédons à notre tour.

On vous rappelle, d'entrée de jeu, que l'objectif principal cette saison était de participer aux séries à tout prix. On a entamé la saison avec trois faiblesses selon nous: de la profondeur à l'aile gauche, de la production offensive à l'aile droite et les gardiens. On en a corrigé deux sur trois avec l'arrivée de Luc Robitaille et Bob Fillion qui nous ont coûté deux choix (rondes 2 et 3) et un espoir intéressant en Peter Trenkat.

Si on peut se questionner sur la production offensive de Robitaille, il a néanmoins permis d'envoyer Konowalchuk là où il doit être, soit le 4e trio. Pour sa part, Fillion a dynamisé notre attaque et a déjà amassé 12 points en dix matchs alors qu'il n'avait réussi qu'à en amasser 10 en 30 matchs avec le Wild.

En résumé:

6e place dans l'Est avec 49 points à 1 point des Prédateurs et 4 des Blues.
10e position au classement général, un endroit où on est pas habitués d'être
La production offensive s'est beaucoup améliorée récemment, ce qui nous amène au 14e rang (3,43 buts par match)
4e au classement pour les buts accordés (3,05 buts par partie)
Le power play a aussi bénéficié de l'arrivée de Fillion et a grimpé récemment au 16e rang avec 20,53% d'efficacité
Le PK a lui-aussi pris un peu de panache et se retrouve aussi au 16e rang (80% d'efficacité)
On dirige 28,53 tirs vers le filet adverse (11e) et on en accorde seulement 25,48 (3e rang0
Une des raisons de notre bon rendement est la discipline affichée par les Caps avec un peu moins de 10 minutes de pénalité par rencontre (9e)
Mais on ne peut pas prendre de punitions si on frappe personne comme maintenant (14,43 mises en échec bon pour le 29e rang). Ça nous inquiète un peu d'ailleurs surtout si on fait les séries.

Les surprises: le vénérable centre Brian Bradley amasse plus d'un point par match et domine nos marqueurs (36 points), Trevor Kidd (ce n'est pas une blague!) qui s'est redressé depuis quelques matchs et dont le pourcentage d'arrêts est passé à 0,886. Et Fillion (voir plus haut)

Les déceptions: Pat Falloon ne remplit pas les promesses même s'il a donné quelques signes de vie depuis qu'il a été réuni à Venkus et Karya. 19 points en 32 matchs, c'est pas assez pour le prix élevé payé à Tampa Bay. On se console en pensant que Morrisson est aussi dans le coma là-bas.

Claude Lemieux et Luc Robitaille pourraient faire mieux côté offensif. Au moins, Lemieux est un des rares attaquants qui plaque et il prend moins de punitions qu'avant. Enfin, Mathieu Schneider, avec son -14, est seul dans son monde au chapitre de la fiche défensive désastreuse.

Comme on est accotés au plafond, on va probablement vivre avec l'alignement actuel jusqu'à la fin de la saison. Eh oui, même avec Kidd!

Dans le farm, tout est sous contrôle avec la recote. Jean-Yves Leroux deviendra un solide 5 ou 6e défenseur et Éric Brewer, très convoité, prendra ses points pour aller accoter son 88 de DF et devenir un joueur complet.

Henrik Zetterberg, 3e choix overall, poursuivra sa progression pour devenir le tueur attendu dans deux saisons. Enfin, choix de 2e ronde au dernier draft, Barret Jackman pourrait devenir un solide 4e ou 5e défenseur quand Ohlund, Brewer et Lidstrom formeront le top 3 dans quelques saisons.

Sur ce, bonne relâche!

avatar
Ronald Reagan

Messages : 1984
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 44
Localisation : Washington, Roberval

Voir le profil de l'utilisateur http://capitalsnhlbq.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum